• cine01.jpg
  • cine02.jpg

Le complexe cinéma

Un cinéma au coeur de la ville

Construire un cinéma en cœur de ville permet de conforter, en la diversifiant, l’offre culturelle du territoire. Cette dernière permet de générer du flux, et de contribuer à la dynamique commerciale du cœur urbain.

facade_sud_cinema.jpg

facade_sud_cinema.jpg, par Vcoste

Le projet répond aux objectifs du cœur d’Agglo qui vise à dynamiser le centre-ville de Cahors en y implantant des équipements structurants. Le choix de la place Bessières répond à ces multiples objectifs et permettra de :

  • Reconstruire l’aile détruite par un incendie en 1941
  • Participer à l’étirement commercial de la centralité vers le nord de la ville
  • Constituer un nouveau lieu de vie organisé autour d’une esplanade piétonne.
  • Inscrire le bâtiment dans le contexte architectural des bâtiments de la place en conformité avec les prescriptions de l’Architecte des Bâtiments de France
Suite au concours de maîtrise d’œuvre, le jury composé d’élus de la Ville de Cahors et d’architectes (dont l’Architecte des Bâtiments de France) a sélectionné, à l’unanimité, le projet de l’Architecte Antonio Virga. La même agence fut sollicitée pour la création de la nouvelle auberge de jeunesse du Chai, qui a été primé en 2018 par le collectif d'architectes AMO, dans la catégorie Meilleur catalyseur urbain pour sa modernité et sa luminosité, et pour son intégration réussie aux abords du pont Valentré.

Aménagement intérieur :

 Véritables lieux de vie et d’interaction sociale, les espaces de vie du cinéma sont aménagés de manière à constituer un prolongement de la place à l’intérieur du cinéma et vice-versa » grâce à un rez-de-chaussée très transparent permettant l’ouverture du cinéma sur l’esplanade.

cinema_amenagement_interieur.jpg

cinema_amenagement_interieur.jpg, par Antonio Virga

 L’équipement se compose :

  • D’un hall, remarquable par sa clarté, où l’espace d’attente est conçu comme un véritable lieu de vie et de rencontre avec fauteuils, tables et chaises, proches du comptoir central de la billetterie et de la confiserie  
  • De salles de projection , 1050 places :
    • 2 salles de 300 et 150 places seront implantées au rez-de-chaussée,
    • le premier étage accueillera quant à lui 5 salles (quatre salles entre 70 et 80 places, une de 200),
  • Afin de faciliter et simplifier la circulation intérieure, notamment en période de forte affluence, le parcours spectateur a été pensé par un double escalator, un escalier, un ascenseur et surtout une articulation linéaire des salles,
  • La recomposition de la place Bessières et l’établissement d’un nouvel axe de composition (décalé vers l’ouest) impliquent le repositionnement du musée de la résistance. La collectivité et l’association ont fait de cet impératif une véritable opportunité. Il a été ainsi choisi d’affecter le dernier étage du futur cinéma aux collections du Musée de la résistance qui pendront place dans un univers muséal modernisé.

Aménagement extérieur :

En ce qui concerne la composition urbaine, l’idée est de reconstituer la symétrie perdue lors de la destruction de la troisième aile de l’ancienne caserne, qui permettra de créer un nouvel espace central en ville et d’en faire un véritable lieu de vie. Finalités du nouvel aménagement :

  • Maintien d'une disposition cohérente des différentes fonctions du site (parking, cinéma, place centrale...) avec une signalétique adaptée. Le projet respecte parfaitement le cahier des charges de la Ville en préservant le nombre de places de stationnement du quartier avant et après réaménagement, et même durant les travaux.
  • Léger rehaussement de la place Bessières afin de créer un nouvel espace de vie piéton bordé d’arbres et de bancs.
  • Une halte fraîche : le jardin oasis
    Un jardin insolite viendra compléter et dialoguer de manière contemporaine avec l’aménagement. Tel un échantillon de nature transporté dans la ville, cette ’’halte climatique’’ permettra aux usagers de profiter d’une installation plus intimiste, rythmée par les saisons. On y trouvera une structure légère brumisante, des arbres aux floraisons spectaculaires, des arbousiers et des massifs plantés jouant sur le contraste d’ambiance entre frais luxuriant et sec exotique. Au centre du jardin oasis se trouvera une pierre d’eau où l’on pourra venir boire. Cette grande vasque de 3 mètre de diamètre est fait d’une unique pierre calcaire d’Auberoche très légèrement creusée.
    Cette place qui était un parking va devenir un lieu public emblématique pour la ville. Tant au quotidien, avec l’activité du cinéma et des bâtiments publics, que lors d’événements exceptionnels. 
oasis.jpg

oasis.jpg, par Csquassina

 Les partenaires

etat-region-departement_logos.png

etat-region-departement_logos.png, par Vcoste

Avec 51% de subventions ( du coût HT opération) de la part des partenaires (Etat, Région, Département), le projet maintient un reste à charge pour la Ville de Cahors compatible avec ses capacités annuelles d'investissement.