• entreprendre1.jpg

Le Grand Cahors : un territoire attractif

A 1 heure de Toulouse et de Brive, Cahors, capitale du Lot, et le Grand Cahors sont la porte d’entrée de la Région Occitanie et du Grand Sud. Au carrefour avec la Nouvelle Aquitaine et l’Auvergne - Rhône Alpes, le territoire offre à ses entreprises des conditions favorables à leur développement et à leur compétitivité.

Deux pôles économiques majeurs

Au cœur de terroirs agricoles connus et reconnus (vignoble, produits sous labels de qualité), le territoire compte deux pôles majeurs en matière économique, qui structurent le territoire de l’agglomération : 

  •   l’unité urbaine de Cahors - Pradines qui regroupe les activités commerciales, administratives et de services du territoire, ainsi que des entreprises productives locomotives.
  •   le Parc d’activités de Cahors Sud, directement connecté à l’A20, qui accueille 65 entreprises de logistique, transports, industrie, agroalimentaire, négoce et BTP… pour 720 emplois à ce jour. Grâce à de nouveaux aménagements, qui viennent de mettre sur le marché, 30 hectares supplémentaires, de nouvelles entreprises ont commencé à s’installer.

Autour de ces pôles, Cahors affiche un centre-ville urbain riche en commerces et services ; six autres zones d’activités (quatre commerciales et deux industrielles et artisanales) complètent l’offre communautaire. Enfin, de nombreuses zones d’activités communales de tailles et de fonctions très variées se répartissent sur le reste du territoire.

Plusieurs domaines d’activités structurants émergent : tourisme et patrimoine, énergie, agro-ressources, santé, électronique, service à la personne, environnement.
 

Un soutien fort au développement des activités économiques

L’agglomération du Grand Cahors structure un soutien fort à la dynamique entrepreneuriale, qui déploie de véritables savoir-faire et des produits phare. Ce soutien se formalise dans une feuille de route stratégique pour les 5 prochaines années sur deux volets, économique et touristique, et qui s’organise autour de trois orientations majeures, identifiées à la lumière du diagnostic réalisé avec les partenaires. Il prendra appui sur l’ADN du territoire. Il se traduit également par des infrastructures au service du développement et des équipes dédiées, au plus près des porteurs de projets.

Un cadre de vie dynamique, à taille humaine et préservé

Au cœur d’une agglomération de 36 communes, Cahors est une de ces villes du sud-ouest qui offre un territoire riche et préservé, accessible et connecté, propice à l’épanouissement avec des services pour tous à proximité. Sa singularité s’exprime par son rôle de centralité confirmée par la présence d’une offre de commerces et de services d’une rare diversité, son histoire, son patrimoine préservé, ses caractéristiques urbaines, son cadre de vie, un programme d’activités et de loisirs foisonnant, les technologies de communication… Tous les éléments qui apportent aux ménages et aux entreprises, plus précisément aux PME, aux PMI, aux télétravailleurs et aux indépendants, une société et un environnement à leur échelle, une qualité de vie plus apaisée à proximité de grandes agglomérations.

L'économies en quelques chiffres 
  • 4 614 établissements
  • 17 190 emplois salariés
  • Une majorité de très petites entreprises qui embauchent plus que la moyenne (28% d’entreprises de 1 à 9 salariés contre 22% en région)
  • 77 % des emplois issus de la sphère présentielle
  • Emploi par secteur d’activité : 48,5 % secteur public, 36 % commerces et services, 10 % industrie, 5 % construction, 0,5 % agriculture
  • Un solde positif de créations d’entreprises
  • 43 435 habitants 

 

Le tourisme dans le Grand Cahors
  • 18 000 lits touristiques dont 40 % relèvent du secteur marchand
  • 1,15 million de nuitées estimées en 2016
  • 40 % de la fréquentation annuelle concentrée en juillet et en août
  • Une offre d’hébergement performante : le territoire représente 13 % de la capacité d’accueil départementale, mais génère à lui seul 19 % des nuitées
  • Des lieux de visites emblématiques : le pont Valentré, la grotte du Pech-Merle, Saint-Cirq-Lapopie, le chemin de halage de Bouziès
  • 6 points d’accueil touristique pour 215 000 visiteurs par an
  • 500 000 visiteurs par an sur le site internet de l’Office de Tourisme

De nombreuses reconnaissances qui attestent de la qualité des sites : UNESCO, Ville d’Art et d’Histoire, Jardins remarquables, plus beaux villages de France, Géopark, Réserve Naturelle d’Intérêt Géologique, Vignoble et Découverte…