• cahors1.jpg

Agir pour l'environnement

La loi n°2015-992 de transition énergétique pour la Croissance Vert, du 17 Aout 2015, permet à la France de se placer à l’avant-garde de la lutte contre le dérèglement climatique et vise à renforcer son indépendance énergétique.

Elle a trois principaux objectifs :

  1. La réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre
  2. La réduction de 30 % des consommations d’énergie fossile
  3. Une réduction de la consommation énergétique finale de 50% d’ici à 2050

Promulgué peu avant la Cop 21, ce texte est en totale adéquation avec les ambitions de l’Accord de Paris, premier accord universel sur le climat qui vise à contenir « l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2°C, d’ici à 2100 »

Dès 2019, le Grand Cahors va se lancer dans l’élaboration de son futur Plan Climat Air Energie Territorial.

Il s’agit d’un projet territorial de développement durable dont les principaux objectifs sont :

  • De réduire les émissions de gaz à effet de serre du territoire ;
  • D’adapter le territoire aux effets du changement climatique, afin d'en diminuer la vulnérabilité.

Il s’inscrira dans la continuité des démarches déjà engagées par le Grand Cahors en faveur de la réduction des émissions de Gaz à effet de serre (GES), de la sobriété énergétique, de l’amélioration de la qualité de l’air et du développement des énergies renouvelables... La labellisation Territoire à Energie positive pour la croissance verte (TEPCV), le projet de territoire du Grand Cahors, le Programme Local de l’Habitat (PLH), les Agendas 21 du Grand Cahors et des villes de Cahors et de Pradines, le Plan local d’urbanisme Intercommunal (PLUI) en cours d’élaboration, le schéma de Développement économique et touristique (SDET), le dispositif régional en faveur des bourgs centres etc... participent des multiples engagements du territoire en faveur de la transition énergétique.

Les étapes d’élaboration du PCAET

Le PCAET sera élaboré sur la base des étapes suivantes :

  • La réalisation d’un diagnostic prospectif du territoire permettant d’étudier/d’analyser les émissions territoriales de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques, la séquestration de dioxyde de carbone sur le territoire, la consommation énergétique finale, l’état de la production des énergies renouvelables entre autres ;
  • L’élaboration d’une stratégie territoriale réaliste afin d’aboutir à une vision partagée de ce que sera le territoire à court, moyen et long terme ;
  • La co-construction du programme d’action qui permettra d’identifier les actions à mettre en œuvre par les collectivités et l’ensemble des acteurs socio-économiques du territoire pour atteindre les objectifs fixés dans la stratégie ;
  • La mise en œuvre du PCAET, ainsi que son suivi et son évaluation.
Elaboration du PCAET du Grand Cahors
logo.png

Le PCAET est un programme d’actions qui donne au territoire une ligne de conduite pour limiter les changements climatiques, développer les énergies renouvelables ou encore améliorer la qualité de l’air.

plan.jpg

Qu’est-ce qu’un PCAET et à quoi sert-il ?

Le PCAET est un projet territorial de développement durable.

À la fois stratégique et opérationnel, il prend en compte l’ensemble de la problématique climat-air-énergie autour de plusieurs axes d’actions :

  • la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)
  • l’adaptation au changement climatique
  •  la sobriété énergétique
  •  la qualité de l’air
  • le développement des énergies renouvelables

Il concerne de nombreuses thématiques : l’habitat, les déplacements, le développement économique, l’emploi, la gestion des espaces et des ressources naturelles, la qualité de vie…

Il permet de répondre aux objectifs de la transition énergétique et climatique à l’échelle de notre territoire.

Il permet de se poser des questions de fond pour le territoire :

blocs.jpg

Qui le pilote ?

La mise en place des PCAET est confiée aux Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI). Sur notre territoire, le PCAET est piloté par le Grand Cahors.

Quelle est la composition d’un PCAET ?

Le PCAET planifie les actions concrètes à réaliser sur le territoire sur les 6 années de sa durée, il est composé :

  • D’un diagnostic : état des lieux des consommations d’énergies, de la production d’énergie renouvelable, d’une analyse des émissions de gaz à effet de serre et du stockage de carbone, d’une étude de la qualité de l’air et de l’observation de la vulnérabilité du territoire face au changement climatique
  • D’une stratégie prospective : définition des priorités et des objectifs de la collectivité à moyen et long terme (2030 et 2050)
  • D’un programme : actions à mettre en œuvre pendant les 6 ans de PCAET
  • D’un dispositif de suivi et d’évaluation : réalisation des actions et des objectifs fixés.
echelle.jpg

Qui concerne-t-il ?

Tout le monde ! Nous sommes tous acteurs en matière de changements de comportements face aux enjeux environnementaux et climatiques.

Habitants, associations, entreprises, citoyens, élus, ... Nous avons tous un rôle à jouer.

Pourquoi  mettre en œuvre le PCAET?

  • Pour améliorer la qualité de vie et la santé des habitants
  • Pour réduire ses dépenses énergétiques / Augmenter le pouvoir d’achat des ménages
  • Pour lutter contre la précarité énergétique des ménages les plus en difficultés
  • Pour maintenir et créer de nouveaux emplois locaux
  • Pour réduire les dépenses de fonctionnement des collectivités et des entreprises
  • Pour favoriser la mobilité alternative au « tout voiture »
  • Pour économiser et préserver les ressources naturelles et la biodiversité
  • Pour  freiner  les  effets  néfastes  du  réchauffement  et  des  changements  climatiques  et environnementaux pour nous et pour les générations futures.

Quels sont les objectifs à atteindre ?

tableau-red.jpg

Comment participer à l’élaboration du PCAET ?

Les contributions et observations peuvent être formulées, soit :

  • par courrier à l’attention  de M. le Président du Grand Cahors, au siège de la Communauté d’agglomération 72, rue Wilson 46 000 Cahors
  • sur le registre de concertation qui est mis à disposition du public au siège de la Communauté d’agglomération, situé Hôtel administratif Wilson , 72, rue Wilson 46 000  à Cahors, aux jours et heures d’ouverture habituels.

Une réunion publique sera organisée.

Elaboration du PCAET du Grand Cahors

La méthodologie adoptée 

  • 2020-2021 : diagnostic
  • 2021 : stratégie / ateliers multi-acteurs en novembre 2021/ COTECH et COPIL
  • 2022 : plan d’actions / ateliers multi-acteurs en mars 2022/ COTECH et COPIL / concertation
  • Deuxième semestre 2022 : validation du PCAET / avis de l’Etat et de la Région sur le PCAET/ consultation publique
  • Janvier / Février 2023 : adoption du PCAET.
     
Article du PCAET dans le Grand Mag N°33

LE GRAND CAHORS MOBILISÉ pour la transition

preserver_la_qualite_de_vie_passe_par_le_plan_climat_air_energie_territorial.jpg

preserver_la_qualite_de_vie_passe_par_le_plan_climat_air_energie_territorial.jpg, par Csquassina

Les travaux d’élaboration du PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial) du Grand Cahors se poursuivent. Cet outil donne au territoire une ligne de conduite pour limiter le changement climatique, développer les énergies renouvelables et améliorer la qualité de l’air.
« Le plan permet, entre autres, de réduire les dépenses énergétiques et lutter contre la précarité des ménages en difficulté, favoriser les mobilités alternatives en luttant contre le " tout voiture " et préserver les ressources naturelles. » explique Francesco Testa, vice-président du Grand cahors en charge de la transition écologique. Le Plan Climat Air Energie Territorial prend en compte l’essentiel de la problématique climat-air-énergie autour d’axes d’interventions :

  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • Adaptation au changement climatique,
  • Sobriété énergétique,
  • Qualité de l’air,
  • Développement des énergies renouvelables.

► 3 objectifs clairement définis

Le Grand Cahors poursuit la réalisation de son Plan Climat Air Energie Territorial en travaillant notamment les objectifs suivants :

  • Se diriger vers un territoire à énergie positive avec des bâtiments performants et une production d’énergie renouvelable diversifiée et respectueuse du territoire.
  • Favoriser une économie locale « bas carbone » en soutenant le développement d’une économie circulaire et en accompagnant une agriculture adaptée au changement climatique.
  • Soutenir un urbanisme durable et un territoire des courtes distances.
Pour mieux comprendre la démarche et permettre à tous les habitants du Grand Cahors de s’approprier les outils et devenir les acteurs du projet, une réunion publique sera organisée ce printemps 2022. Toutes les infos seront disponibles sur le site www.cahorsagglo.fr

 

Le Grand Cahors concrètement engagé pour la transition :
  • Schéma de cohérence territoriale,
  • Plan local d’urbanisme intercommunal,
  • Opérations programmées d’amélioration de l’habitat,
  • Guichet unique de la rénovation énergétique,
  • Projet alimentaire territorial…

 

Réunions publiques relatives au PCAET

Dans le cadre de l’élaboration de son Plan Climat Air Energie Territorial, la communauté d’Agglomération du Grand Cahors organise deux réunions publiques d’informations et d’échanges.

Dates :

  • Mardi 17 mai 2022 de 18H30 à 20H30, Espace Culturel et de Loisirs, 358 route de Cahors, 46090 Arcambal,
  • Mardi 24 mai 2022 de 18H30 à 20H30, Foyer rural, 46150 Calamane

Déroulé de la réunion : Présentation des éléments de diagnostic et des enjeux, échanges dans le cadre d’ateliers thématiques.

 

ascension_2022.jpg

ascension_2022.jpg, par Csquassina