• territoire2.jpg

Le projet de territoire

Le projet de territoire est un document qui fixe sur une période donnée les enjeux, les axes stratégiques et le programme d’actions souhaités par les élus de ce territoire.

Du foncier à la santé, en passant par les équipements ou l’emploi, le projet de territoire fixe les objectifs ambitieux mais réalisables qui permettent le développement du Grand Cahors.

 

Les axes stratégiques

Le projet pour le territoire, s’il repose sur des valeurs partagées, est construit autour de trois ambitions et un axe transversal qui soulignent l’importance du dialogue à trois échelles (avec les habitants, avec les communes et vers l’extérieur afin de s’ouvrir aux dynamiques existantes) :

  • économique : accompagner le développement des filières locales prometteuses et valoriser le territoire et ses aménités.
  • sociale : organiser la répartition des services et équipements au plus près des besoins, repenser la mobilité et investir en matière d’habitat.
  • environnementale : placer les questions environnementales et les paysages au cœur des préoccupations.
Les enjeux

Il apparait nécessaire d’imaginer aujourd’hui un modèle de développement qui :

  • prenne en compte l’ensemble de la population, actuelle et future, dans toutes ses composantes générationnelles, sociales, …, et favorise l’accès de tous aux transports, au logement, à l’emploi, aux services quotidiens, aux communications électroniques.
  • s’appuie sur les dynamiques propres aux différents territoires urbains, périurbains et ruraux, et renforce leurs liens, en particulier pour favoriser le développement de l’économie, de l’emploi, de la formation, du tourisme et des services à la population et aux entreprises,
  • organise le développement du territoire à la fois autour du pôle urbain, des pôles de proximité et des bourgs et pôles communaux, en lien avec :
  • le développement des transports collectifs (réseau urbain, TAD et également transports ferroviaires pour Cahors), du covoiturage,
  • la promotion de la qualité du cadre de vie urbain, dans un souci de gestion économe de l’espace,
  • encourage les complémentarités ville/campagne dans le souci d’une valorisation du paysage et du cadre de vie, et d’un soutien à la pérennisation de l’activité agricole,
  • valorise les espaces emblématiques liés aux paysages, au patrimoine et à la qualité de vie,
  • protège les ressources (eau, sol, air, sous-sol, biodiversité, potentiel énergétique…) en tant que garantes d’un développement durable s’appuyant sur les atouts du Grand Cahors,
  • favorise et soutienne une économie diversifiée. 

Enfin l'engagement des élus consiste à cultiver une démarche de "dialogue" avec les habitants, usagers, entreprises…mais également avec les territoires voisins (accessibilité, complémentarité, positionnement régional…).

Mise à jour du projet : synthèse

Ce projet a fait l’objet d’une mise à jour en 2018 par les élus afin de le confronter, et de l'actualiser au regard des mutations à l'oeuvre. Ce qui est ressorti du travail mené, est l’importance de la complémentarité entre la zone urbaine et les communes rurales : une complémentarité qui se construit autour de communs tels que la gastronomie, le patrimoine et l’eau, prenant en compte les transitions (numérique, énergétique, démocratique), en ciblant des actions prioritaires en faveur des séniors et des jeunes.