• slide_chartreux-1.jpg

Unité d’ultrafiltration de l’eau potable

La Fontaine des Chartreux constitue une ressource en eau majeure pour les habitants de Cahors et d’un certain nombre de communes du sud du Lot. Les épisodes pluvieux de forte intensité ont tendance à se multiplier. Ils sont parfois à l’origine d’un phénomène de turbidité de l’eau potable, lié au lavement des sols et à l’infiltration des eaux dans le sous-sol karstique du périmètre de captage de la Fontaine des Chartreux.

fontainechartreux-4.jpg

fontainechartreux-4.jpg, par Csquassina

Passé un certain seuil de turbidité, l’Agence Régionale de Santé sollicite une restriction de la consommation humaine de l’eau qui oblige le Grand Cahors, compétent en matière d’eau potable depuis 2020, à procéder à une distribution d’eau en bouteille aux usagers.

panorama_chartreuse.jpg

panorama_chartreuse.jpg, par Csquassina

Dans ce contexte, la Ville de Cahors (alors compétente) avait délibéré en 2019 en faveur de la construction d’une unité d’ultrafiltration de l’eau. La technique d’ultrafiltration proposée par cette future unité garantira une qualité de l’eau conforme aux exigences du Code de la Santé publique : les taux de turbidité et les résultats bactériologiques et parasitaires satisferont aux normes exigées quels que soient les épisodes climatiques.

L’unité sera implantée à Cahors sur le plateau du Pech d’Angély sur les parcelles situées à proximité du réservoir du Syndicat eau potable – assainissement du Quercy Blanc, qui distribue aux communes de son territoire de l’eau potable produite par la Fontaine des Chartreux.

L’enveloppe budgétaire prévisionnelle pour l’investissement est à ce jour évaluée à 15 500 000 euros HT opération. Elle correspond à :

  • L’ensemble des missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage
  • Les études complémentaires
  • Les acquisitions foncières
  • Les études de conception de l’unité
  • La réalisation des travaux et la mise en service des infrastructures et du nouveau système de pompage
  • Les équipements permettant le maintien de la distribution pendant les travaux.

Cette opération franchit progressivement les étapes de procédure indispensables avec comme objectif sa mise en service à l’horizon 2026.

Elle sera réalisée sous maîtrise d’ouvrage du Grand Cahors et bénéficiera du soutien financier de l’Etat, de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, du Département du Lot et du Syndicat eau potable – assainissement du Quercy blanc.

D’ici à la mise en service de l’unité d’ultrafiltration de l’eau de la Fontaine des Chartreux, le Grand Cahors installera un système de traitement par ultra-violets de l’eau potable issue de la fontaine. L’objectif consiste à limiter la durée des épisodes de restriction de la consommation de l’eau grâce à une action des ultra-violets sur la seule qualité bactériologique de la ressource.

verre.jpg

verre.jpg, par Csquassina

Ce système de traitement par ultra-violets bénéficiera du soutien de l’Etat pour son financement et devrait être mis en service au cours du premier semestre 2022.

Une fois l’unité d’ultrafiltration de l’eau en service, ces équipements ultra-violets pourront être démontés pour être installés par le Grand Cahors sur d’autres points de prélèvement d’eau potable relevant de sa compétence. 

ascension_2022.jpg

ascension_2022.jpg, par Csquassina