• slide1-1.jpg
  • slide2-1.jpg

La voie verte en vallée du Lot

voie_verte.jpg

voie_verte.jpg, par Csquassina

Le Grand Cahors s’inscrit dans la démarche de projet engagée par le Département du Lot. La Communauté d’Agglomération a intégré en 2020 le Syndicat mixte ouvert composé de plusieurs intercommunalités pour assurer, en commun, l’aménagement de deux voies vertes, des sites touristiques et de mobilité cohérents à l’échelle des vallées du Lot et de la Dordogne.

En vallée du Lot, pour ce qui intéresse directement le Grand Cahors, une liaison douce empruntera le tracé d’anciennes voies ferrées entre Soturac à l’ouest du Lot et Capdenac-Gare dans l’Aveyron. Ce site offre un tracé exceptionnel pour le tourisme vert, familial, sportif, culturel et patrimonial. Cet aménagement contribuera au développement touristique local avec pour objectif l’allongement de la saison touristique, l’augmentation de la durée de séjours des visiteurs, l’itinérance sur un large territoire, mais aussi à proposer une offre de déplacements alternative pour le quotidien des Lotois.

voie_verte_02.jpg

voie_verte_02.jpg, par Csquassina

Pour le territoire, la voie verte permettra de consolider la destination Cahors, Vallée du Lot en profitant localement d’un véritable produit touristique générateur d’emplois, mais également d’offrir un mode de déplacement alternatif à la voiture, en particulier pour les pendulaires qui entrent quotidiennement dans Cahors. A terme, le tracé de la voie verte offrira une solution de mobilité douce aux habitants de Mercuès, de Bégoux ou d’Arcambal notamment.

La voie verte de Douelle à Capdenac a été découpée en 8 tronçons d’environ 10 kilomètres. Ils nécessiteront chacun des études et des traitements spécifiques selon les problématiques rencontrées (foncières, géologiques, topographiques, liées à la présence d’ouvrages d’art…).

Les phases opérationnelles des travaux de la voie verte dans sa traversée du Grand Cahors :

  • De Douelle (zone limitrophe à Parnac) à Mercuès, 7,3 km. Elagage en novembre 2021, début des travaux en février 2022 pour une livraison espérée à l’été 2022. Il s’agit d’assurer le confort de la voie (amélioration cyclable de l’ancienne voie ferrée), la sécurisation du pont de Douelle ainsi que des traversées d’axes partagées (barriérage, signalétique et installation de ralentisseurs).
  • De Mercuès à Cahors. Chantier envisagé en 2023 pour assurer la liaison entre Mercuès et le quartier de Regourd.
  • De Cahors à Arcambal (environ 10 km). Début des travaux envisagé en 2023. Il s’agit en premier lieu de déferrer la voie actuelle entre Cabessut et Arcambal, pour ensuite effectuer la mise en conformité du cheminement actuel avec les normes imposées par le label « Voies vertes ».
  • La traversée de Cahors : une étude a été engagée par le Grand Cahors afin de déterminer le tracé le plus adapté de la voie verte dans sa traversée du pôle urbain. Si la continuité s’effectuera par les berges du Lot, la Ville de Cahors réfléchira aussi à une traversée de Cahors via des itinéraires alternatifs en zone urbaine.
fermeture_natation_05-12-2021.jpg

fermeture_natation_05-12-2021.jpg, par Csquassina

Divonéo fermeture du grand bassin
le dimanche 5 décembre 2021 de 8h 30 à 18h

En raison de l’organisation de championnats interdépartementaux par Cahors Natation

La collectivité remercie les usagers de leur compréhension.