• musee1.jpg

Le musée Henri-Martin

Avec une réouverture prévue en 2020, la rénovation du musée Henri-Martin est un des chantiers emblématiques portés par la Ville de Cahors. Fermé en 2016, cet établissement, labellisé Musée de France, offrira après de longs travaux un nouveau visage architectural : plus vaste, avec une volumétrie revisitée, des matériaux contemporains, et une intégration au parc Tassart.

La nouvelle conception des espaces et le dégagement de 900 m2 valoriseront, par une scénographie moderne et sobre, la collection de la quarantaine de toiles d’Henri Martin. Ce fonds sera complété par la mise en valeur muséographique d’un certain nombre de pièces (œuvres d’artistes du Quercy, objets archéologiques ou insolites, salle dédiée à Léon Gambetta…). Deux parcours muséographique seront possibles : un début du parcours par le salon doré, ou un début du parcours par les salles" archéo". 700 m2 seront consacrés aux expositions permanentes, 100 m2 aux expositions temporaires.

maquette_musee_henri_martin.jpg

maquette_musee_henri_martin.jpg, par Vcoste

  • Au rez-de-chaussée de l’aile nord : 
    • 200 m2 seront consacrés à Henri Martin
    • une salle réservée à Léon Gambetta
  • A l'étage de l'aile nord et de l'aile ouest :
    • une salle pour les peintres du Quercy
    • une salle pour Edmée Larnaudie
    • une salle pour le fonds ancien Beaux arts
    • une salle pour le Rongo, élément majeur de la collection du musée
    • 2 salles consacrées aux expositions "le Lot et la guerre" et Cahors Mundi 
    • 2 salles pour les expositions temporaires

 

Les partenaires

etat-region-departement_logos.png

etat-region-departement_logos.png, par Vcoste

Le projet de rénovation du Musée Henri-Martin bénéficie du soutien de l'Etat, de la Région et du département. Bénéficiant de 70% (du coût HT) de subventions des partenaires, le reste à charge pour le Ville de Cahors est financé sur trois excercices budgétaires.

 

coronavirus_affiche3.jpg

coronavirus_affiche3.jpg, par Raphael