QUATUOR BÉLA

À L’AUDITORIUM
VENDREDI 16 OCTOBRE > 20h 30
Durée : 1h 45

quatuor.jpg

quatuor.jpg, par Csquassina

MUSIQUE / CLASSIQUE

Presque 15 ans que le Quatuor Béla nous enchante par son exigence et son engagement tout comme par sa technique éblouissante et son parcours aventureux !

Ce soir, l’éclectisme de ses quatre musiciens viendra se décliner à rebours du temps : un voyage depuis la pièce toute récemment créée d’Aurélien Dumont, Brèches, jusqu’à la profondeur du magnifique quatuor « Rosamonde » de Schubert, via l’anglais Benjamin Britten dont les oeuvres instrumentales sont tout autant passionnantes et créatives que ses opéras pour lesquels il est peut-être plus communément reconnu comme un compositeur majeur.
Le projet du Quatuor Béla s’est d’emblée construit sur la défense ardente de la musique de notre temps et sur la création et les croisements d’esthétiques. Sous les doigts de ses quatre formidables musiciens,
la lumière contemporaine vient fort avantageusement éclairer les oeuvres du répertoire, comme Schubert ou Britten pour notre concert cadurcien.
Une occasion de plus pour le public, après les Modigliani ou les Dissonances, de mesurer, grâce aux Béla, l’extrême exigence artistique que demande la formation de quatuor à cordes.

Brèches a fait l’objet d’une demande d’aide à l’écriture d’œuvre musicale originale nouvelle, et reçoit le soutien de Proquartet (Centre Européen de Musique de Chambre) et du Concertgebouw d’Amsterdam.

Programme Frédéric Aurier : violon
Julien Dieudegard : violon
Julian Boutin : alto
Luc Dedreuil : violoncelle
Aurélien Dumont (né en 1980) :
Brèches, quatuor à cordes n°2
(création 2020)
Benjamin Britten (1913-1976) :
Quatuor à cordes n°2
en ut majeur op.36
Franz Schubert (1797-1828) :
Quatuor à cordes n°13
en la mineur
op.29 D 804 « Rosamonde »

 

voeux01.jpg

voeux01.jpg, par Csquassina