• tribunes1.jpg

Tribunes libres

Conformément à l'article L.2121-27-1, un espace est dédié à l'expression de l'opposition municipale. Cet espace est défini par une délibération portant sur l'adoption par le Conseil municipal, conformément à l'article L.2121-8 du Code général des collectivité territoriales, de son règlement intérieur. 

Cahors Ensemble et Autrement

Illusion et réalité !

L’élection du 15 mars s’est déroulée dans un contexte particulier et a été marquée par une abstention record de 56,60 %. Nous tenons à remercier les 1 112 électeurs nous ayant accordé leur confiance. L’équipe sortante a obtenu 24 % des inscrits, perdant au passage plus de 1 000 voix par rapport à 2014. Un tel résultat devrait appeler à l’humilité, à la prudence et au rassemblement. Il n’en est rien au vu des premiers conseils ville et agglo auxquels nous avons participé.
Le constat est sans appel : les commissions préparatoires sont réunies la veille des conseils, ne permettant aucun débat, et les délibérations présentées sont pour le moins approximatives. Deux décisions symboliques illustrent parfaitement l’état d’esprit de l’équipe actuelle : la hausse, même légère, de l’enveloppe des indemnités des élus dans un contexte social et économique pourtant difficile, et l’instauration de la taxe foncière sur les propriétés bâties au Grand Cahors, avec un taux de 3 %. Lorsque vous recevrez votre taxe foncière, l’addition risque d’être salée, puisqu’aux 3 % ainsi créés (1,6 M€ de fiscalité supplémentaire à payer par les contribuables) s’ajoutera la hausse de 1,20 % des bases, non compensée par la commune. Pour l’exemplarité, on repassera !
On nous promettait un avenir en confiance, il s’annonce plutôt en défiance. Le vert, pourtant présent dans le programme électoral du maire, a déjà fait place au rouge des ratios financiers de la ville et de l’agglomération : un endettement abyssal, des charges de fonctionnement en perpétuelle augmentation, la mutualisation des services étant un échec.
Notre opposition se veut combative et républicaine, forte et sans concession. Les Cadurciens peuvent compter sur nous.
Nous créerons des supports de communication afin de relayer l’information aux citoyens.
Nous préparons dès maintenant, et avec vous, l’alternance pour 2026.

Françoise De Meixmoron, Daniel Morer, Thierry Lorin – Cahors Ensemble et Autrement

Publiée le 14 septembre 2020
 

Cap à Gauche

De l’ambition, et vite !

Au nom de Cap à Gauche, je remercie les électrices et électeurs qui nous ont fait confiance le 15 mars dernier. Nous remercions celles et ceux qui, par leur travail, leur engagement solidaire, limitent les effets de la pandémie sur nos vies. Dans la crise, nous soutenons les salariés qui luttent pour leur emploi et les conditions de travail, des soignants de l’hôpital aux employés de la MAEC.
Dans notre mandat, nous serons fidèles à nos engagements pour la démocratie active, la justice sociale et la bifurcation écologique.
Les premiers choix de la majorité sont décevants.
La liste de M. Vayssouze a fait campagne sur la baisse des taux de taxe foncière. Ses élus viennent de voter au Grand Cahors l’instauration d’un taux sur le foncier bâti de 3 %. Subtil, c’est au Grand Cahors... mais ce sont les mêmes élus ! Et à Cahors, vous payerez. Où est passée la promesse électorale ? Si encore l’impôt servait à aider la population dans son quotidien face à la crise économique et sociale que nous traversons. Mais rien ne le présage, pas de budget supplémentaire au CCAS ni de baisse des tarifs municipaux.
L’écologie ensuite : grande absente du budget 2020. L’urgence n’est plus à prouver. Pistes cyclables et moutons à pâturer ne sont pas à la hauteur des enjeux. De l’ambition et vite ! Cela renforcerait notre territoire dans les crises, créerait des emplois et rendrait notre ville attractive pour les jeunes et les familles.
Face à cela, nous sommes force de proposition. Pour contribuer à animer la démocratie locale, nous réalisons des vidéos de décryptage du Conseil municipal, des commentaires ou des entretiens. À retrouver sur notre page Facebook ou www.capagauche2020.com.

Elsa Bougeard – Cap à Gauche

Publiée le 14 septembre 2020

 

Cahors en Transition

La transition écologique expliquée à ma fille

Ma fille, je vais te raconter le début de la transition écologique à cahors.
Je suis tombé dans cet univers par conviction mais aussi par nécessité, en tant que citoyen puis à présent élu, mon désir de changer les choses ne s'est pas arrêté pendant le confinement, bien au contraire.
Tu vois, l’état de la terre m’inquiète grandement, mais je ne me laisse pas abattre. Je sais que les choses peuvent encore changer. Alors que tu prépares ta rentrée scolaire, je vois que de nouvelles résolutions peuvent encore être prises, cet enfermement forcé, nous a permis à tous de nous recentrer sur la vraie valeur des choses et nous a éloigné pendant un temps de la surconsommation. Je reste alors motivé pour relancer les idées de notre liste CAHORS EN TRANSITION et de refaire vivre la convivialité dans les quartiers, afin de renouer peu à peu le contact entre les citoyens.
Toi et moi avons observé la nature reprendre vie sans l’intervention humaine, me rappelant combien il était important de réintroduire cette dernière en ville afin de la revégétaliser et de maîtriser la pollution liée au trafic.
Ce qui me fait également réfléchir à la place des véhicules en ville, l’utilisation de la voiture à bon escient, comment valoriser les transports en commun, multiplier les vraies voies cyclables afin de sécuriser son utilisation et il en va de même pour les piétons.
L'ensemble des membres de la liste a conscience du travail qu’il reste à effectuer pour Cahors, mais nous allons nous appuyer sur la volonté des Cadurciens pour faire évoluer les choses.
Je ne suis pas le seul à vouloir une ville meilleure pour toi ma fille et pour les autres enfants. J’espère que les citoyens nous rejoindrons pour nous accompagner dans cette transition écologique.

François Duchesne – Cahors en Transition

Publiée le 14 septembre 2020